GNOUS GNOUS SOMMES « TANTE AIMEE » Episode 57

C’est toujours avec le même plaisir et la même hilarité incontrôlable que l’on voit déambuler nos deux pots à tabac maquillés comme des caravanes de manouches. Elles sont indescriptibles Emma et Lucienne. Elles vont de ce pas rejoindre Zaya et Nafissatou les nièces de Lucienne, qu’elles ont fait venir clandestinement pour tenir des postes de confiance dans le petit bois à proximité de l’hôtel Georgevé. Emma qui voue un amour passionné au beau judéo-corse teuton, Doumé Schubert Canne (D S C de son pseudo) jalouse un peu Nafissatou qui attire irrésistiblement l’objet de ses fantasmes. Soit disant par la qualité du tabac de contrebande qu’elle lui procure… Tabac à pipe bien entendu ! Lucienne, pour sa part, préfère Ben J. la saumure… après tout, tous les égoûts vont s’épandre dans la nature…Lucienne se pame en lisant son amoureux virtuel lui déclamer :
Ben J. la saumure: Lucienne ! Ma vieille vache adorée ! Objet de tous mes fantasmes, tu as des jambes qui me font rêver … Tes jambes sont comme des jambes de gazelle. Pas aussi fines non ! Mais aussi poilues !
Lucienne Deladallenpente: Ta gueule t’es encore saoul
Ben J. la saumure: Oui ma belle ton odeur m’enivre ! Le musc sui-generis que tu exhales est irrésistible ! Comme j’envie ton traminot Joseph, alias J. Bus
Lucienne Deladallenpente: pauvre erhémiste t ‘as pas assez pour entretiendre une femme de ma classe
Lucienne Deladallenpente: entretenir*
Ben J. la saumure: Je sais que tu es une fine gourmette ! Quand je serai en chine je t’enverrai des boîtes de caviar succédané et des truffes hymalayennes que ton retraité pourra jamais t’offrir. Je te couvrirai de canard enfumé et de surimi de langouste.
La vieille salive à l’énoncé de ces victuailles de substitution qui font croire à l’opulence alors que ce sont de vulgaires approchants de la cuisine de renom, mais gourmande comme une vieille chatte, elle voit déjà les pots d’oeufs de lump et les fausses truffes et entre dans le jeu du futur expatrié.
Lucienne Deladallenpente: si tu m’envoies tout ça, je t’accorderai le même traitement que j’accorde à J. bus.
Ben J. la saumure: surtout pas j’parle pas aux enculés moi !
Faut dire que chez ces gens là, on ne prend pas de gants Monsieur ! Non on ne prend pas de gants.
A suivre Gorgon Zola

0 commentaire à “GNOUS GNOUS SOMMES « TANTE AIMEE » Episode 57”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



mastervideotest |
koki la star |
anenoir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tu veux rire ? C'est ici =)
| BABOOTRASS
| DES BULLES DANS L'AQUARIUM