Page d'archive 32

ESQUISSE LITTERAIRE A LA FACON DES GNOUS EPISODE 1

C’est après avoir lu en salon des propos tenus par un pseudo, féminin rappelant, m’a t’on dit, l’héroïne d’un feuilleton Anglais diffusé au milieu du siècle dernier  (Chapeau cuir et bottes de melon, je crois) que l’idée de m’essayer à mon tour à la rédaction d’ un roman purement fictif m’est venue.

Les situations, comme les personnages, seraient totale imagination de ma part et comme le dit la formule consacrée : toute ressemblance avec des personnes, personnages etc… existant ou ayant existé, serait pure coïncidence.

J’implanterais bien la trame de ce roman dans des lieux assez distincts, par exemple, pour démarrer, un quartier sordide dans une ville de banlieue parisienne. Dans ce quartier, on trouverait un déchet paraplégique qui terroriserait son quartier par ses actes contre nature et des hurlements de possédé en manque d’alcool. Après avoir admiré les beautés de cette ville sans âme, j’emmenerais mes lecteurs dans ces jolis quartiers sans vie dans la basse ville d’Amiens où on pourrait contempler de somptueux tout autant que minuscules pavillons au charme désuet, habités par des retraitées toutes plus mignonnes les unes que les autres, observant les moindres mouvements des voisins, toujours prêtes à les déformer et les amplifier… Je ferais bien voyager mon roman en TGV, après une halte dans un palace parisien, le Jorjevé par exemple, avant de partir à la découverte de la Lorraine profonde dans les faubourgs d’une ancienne ville de garnison. On pourrait admirer les paysages variés du toulois embrumé, aux maisons de caractère qu’on trouve dans toute province qui se meurt. Ce genre de vieille demeure, pas encore ruine mais plus tout à fait habitable, aux abords rébarbatifs sentant l’abandon, malgré les fleurs volées dans le cimetière voisin ou chapardées dans les propriétés inoccupées en permanence. Je pourrais aussi faire quelques déplacements dans les barres HLM de Sens et qui sait, au gré de mon imagination, emmener les lecteurs à Montpellier ou Toulon par exemple.

Le décor étant planté, il me faudrait des personnages très hauts en couleur.

Outre ( le terme est judicieusement choisi) le paraplégique hurleur précité, que je verrais bien issu de l’exode politico-laborieux du siècle dernier, pourquoi pas argentin ? ou plutôt portugais ! Je verrais bien une petite vieille égrotante habiter son pavillon acheté (avec son tempérament) dans le bas Amiens ! Tiens, soyons créatif, elle aurait même participé à la demi-finale locale des dicos d’or. Il y aurait également une femme erotomane qui voudrait faire croire, en plus du fait qu’elle soit irrésistible, qu’elle serait également enseignante, tout ça parce qu’elle écrit en faisant pratiquement pas de faute. Cette femme serait envieuse de toutes et tous. De plus, elle aurait une fille surdouée qui aurait passé son bac à l’âge de vingt ans… Dans mes personnages, je ferais apparaître de manière fortuite un mythomane qui prétendrait avoir tout vu, tout fait. J’ajouterais d’autres acteurs subalternes, mais toujours sortis de mon imaginaire.  

          ZOLA GORGON

A suivre

1...2829303132


mastervideotest |
koki la star |
anenoir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tu veux rire ? C'est ici =)
| BABOOTRASS
| DES BULLES DANS L'AQUARIUM